Le chant des psaumes

Versiune tiparTrimite unui prieten
Monica

J’ai lu un jour, un nouveau psaume sur ton visage
Il était triste et attaché à des nuages
Il coulait la douceur d’un ange
Pour s’arrêter sur un rivage

Et je l’ai lu les yeux fermés
Pour seule louange l’éternité
Et je l’ai lu avec ardeur
Pour effacer cette belle frayeur

Et je l’ai lu avec des larmes
Pour arriver à voir ton âme
Et j’ai brisé ce long silence
Pour réduire indifférence